Soutien Refuges

Boules de poils du chat : comment réduire ses régurgitations ?

Boules de poils du chat : comment réduire ses régurgitations ?

L'entretien de son pelage est l'une des principales occupations de votre chat au quotidien surtout s’il n’a que peu ou pas du tout l’occasion de sortir.

Un chat d’intérieur consacre environ 30% de son temps de veille à lécher son pelage. Ce comportement inné répond à plusieurs besoins :

- se rafraîchir en humidifiant le pelage
- calmer ses émotions, réguler son stress
- débarrasser le pelage des poils morts


Conséquences du léchage

La langue du chat est composée de papilles dermiques coniques râpeuses qui agissent comme une brosse pour agripper les poils morts et les particules mêlées au pelage. Lors de ses longues séances de toilettage, une grande quantité de ces poils morts est avalée, et la plupart du temps, éliminée par voie naturelle.

Mais il se peut dans certains cas et notamment en période de mue, que les poils s’agglomèrent dans l’estomac, formant des boules. Ces boules peuvent soit être régurgitées par le chat, soit cheminer le long du tube digestif, provoquant une alternance de constipation et de diarrhée.

Il arrive même exceptionnellement que ces boules, en s’agglomérant à des matières fécales, puissent empêcher l’évacuation du côlon et que le transit soit totalement interrompu : c’est l’occlusion intestinale.


Facteurs favorisant la formation de boules de poils

Le phénomène est évidemment particulièrement accentué chez les chats à poils longs, surtout en période de mue (printemps et automne). La présence de poils conglomérés (bourres de poils), ainsi que l’existence de parasites cutanés (puces), stimulent le léchage et augmentent donc le risque de formation de boules de poils.

Les chats n'ayant pas accès à l’extérieur sont les plus menacés, car l’ingestion spontanée d’herbe par le chat est un moyen de stimuler l’élimination des boules de poils. Les chats âgés, au transit digestif légèrement ralenti, sont plus facilement victimes de constipation.


Prévenir des troubles digestifs liés à la formation des boules de poils

- Grâce à un brossage régulier (quotidien pour les Persans), indispensable pour débarrasser le pelage des poils morts et limiter l’ingestion de poils par le chat.

- Grâce à une alimentation enrichie en fibres pour favoriser l’élimination naturelle des boules de poils. L’objectif est d’éviter que les poils ne stagnent dans l’estomac ou l’intestin et ne finissent par s’agglomérer.

> Vous souhaitez en savoir plus sur votre animal de compagnie ? Bénéficiez de conseils et astuces sur sa santé, son bien-être et son alimentation en vous inscrivant au programme Secrets D'experts.


Source : Wamiz.com



15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres